Infomediaire Maroc – Le Maroc a drainé en 2017 des flux d’investissements directs étrangers (IDE) de 2,7 milliards de dollars (MM$), soit une nette progression de 23% par rapport à l’année précédente, selon la Conférence de l’ONU sur le commerce et le développement (Cnuced). “La forte diversification des investissements au Maroc contraste avec la baisse des IDE dans le reste de l’Afrique du Nord où les flux ont diminué de 4% pour atteindre 13 MM$”, relève le rapport sur “l’investissement dans le monde” publié mercredi.

Le Royaume, précise-t-on, continue d’attirer des investissements considérables dans le secteur financier et surtout dans les technologies liées à l’industrie automobile (batterie, caméras, électricité). A la fin de 2017, le gouvernement a entériné 26 projets de 1,45 MM$ dans cette branche, y compris un accord avec Renault visant à augmenter l’approvisionnement local en composants à 55%. L’envolée observée des IDE au Maroc intervient à un moment marqué par la chute des flux en Afrique de 21% par rapport à 2016 pour atteindre 42 MM$.

Rédaction Infomediaire.