L’athlète marocain Soufiane El Bakkali, spécialiste du 3 000 m steeple, a affirmé, mardi à Casablanca, qu’il va viser la médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo-2020, histoire de redorer le blason de l’athlétisme national.


Lors d’une conférence de presse à l’occasion de sa sélection parmi les athlètes qui seront soutenus par l’entreprise “VISA” aux prochains JO, l’athlète a assuré que ses préparatifs se déroulent “dans les meilleures conditions”, se réjouissant de “l’important coup de pouce” donné à sa carrière par son sponsor.


El Bakkali s’est dit fort de l’expérience engrangée et des performances accomplies au long de ses six ans de carrière, notant que sa participation à Tokyo sera l’occasion d’envoyer “un message fort à tous les jeunes marocains qui veulent réussir dans la vie, en leur montrant que tout est possible avec de la volonté, de la passion et de la droiture”.


C’est lors des championnats d’Afrique d’athlétisme de 2014 que El Bakkali, 23 ans, avait fait ses débuts chez les seniors en tant que coureur de steeple-chase. Il avait, par la suite, représenté le Maroc aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio.


L’heure de la gloire arrivera avec la médaille d’argent aux Championnat du monde de 2017 à Londres. Au vu de ses exploits sur le circuit mondial, il est, actuellement, classé numéro un mondial du 3 000 m steeple par l’IAAF.


Les athlètes de VISA Team sont sélectionnés sur la base des performances compétitives qu’ils sont susceptibles d’apporter lors des prochains Jeux olympiques ou paralympiques. Ils sont également choisis en fonction de leur parcours personnel et de la qualité de leur engagement envers la communauté