Infomédiaire Maroc – “L’attaque verbale à l’encontre du Maroc par le ministre algérien des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, suggère de par sa gravité une insulte faite à la gouvernance dans l’ensemble du continent africain, qui se prévaut d’être aujourd’hui dans la gouvernance mondiale.

Il ne faut pas se tromper. Au-delà de ce qui pourrait paraître simplement une attaque bilatérale contre un pays en particulier, ce genre de déclarations suggère une insulte faite au niveau de la gouvernance dans l’ensemble du continent”.

Joël Ruet, Président du Centre de Recherche International ‘‘The Bridge Tank’’

Rédaction Infomédiaire