Infomédiaire Maroc – “Marrakech bénéficie de la révolution royale de la culture, née de la volonté et de l’implication du Roi Mohammed VI, un visionnaire qui a compris qu’elle est le meilleur vecteur de démocratisation et de développement du pays. Les mécènes amoureux de cette ville affluent pour la booster. L’américaine Patty Birch a assumé la restauration du Minbar de la Koutoubia ou encore de Dar El Bacha, devenu le Musée des Confluences, une œuvre architecturale de style andalou, qui accueille actuellement des expositions temporaires et la collection personnelle de la mécène”.

Mehdi Qotbi, Président de la Fondation Nationale des Musées

Rédaction Infomédiaire