– L’encours total de la dette du Nigeria (dettes extérieures et intérieures) devrait atteindre 102 milliards de dollars à fin décembre 2021, a-t-on indiqué de source officielle.

‘- Les recettes algériennes d’exportation des hydrocarbures se sont établies à 14,6 milliards de dollars à fin septembre dernier, contre 25 milliards durant la même période de 2019, soit une baisse de 41 %.

– Le Sénégal importe plus de 90% de ses besoins en médicaments, et cette dépendance vis-à-vis de l’étranger a été difficilement ressentie par le secteur pharmaceutique depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, a-t-on indiqué auprès du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

– Soixante-dix pour cent des entreprises tuniso-allemandes sont “sceptiques” quant à une reprise économique rapide à cause de la pandémie de Coronavirus, selon une récente enquête menée par la Chambre tuniso-allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK Tunisie).

– Le Conseil directeur de l’Union interparlementaire (UIP) a confirmé que le Rwanda accueillera la prochaine Assemblée de l’Union interparlementaire et ses réunions connexes, prévues du 6 au 10 novembre 2021.

– Le Zimbabwe aurait perdu entre 30 et 34 tonnes d’or dans des opérations de contrebande en 2019, a révélé la Coalition zimbabwéenne sur la dette et le développement (Zimcodd).

– L’exploitation et l’exportation de bois précieux (bois de rose, palissandre et bois d’ébène) restent interdites à Madagascar, a annoncé la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Baomiavotse Vahinala Raharinirina.

– Les activités de recherche et d’évaluation de nouvelles exploitations pétrolières et gazières pour les cinq prochaines années en Angola peuvent confirmer l’existence de réserves estimées à 57ºmilliards de barils de pétrole, selon un décret présidentiel publié au Journal officiel.

– L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, a eu un premier contact téléphonique avec le gouvernement de Côte d’Ivoire, dix ans après son transfèrement à la Cour pénale internationale (CPI).

– Le taux de bancarisation au sens strict, synonyme de la proportion de la population adulte détenant un compte bancaire, dans l’espace UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) s’est établi à 18% en 2019, contre 17,2% en 2018, soit une progression de 0,8 point de pourcentage, selon les chiffres officiels de la Banque de ce bloc sous-régional.

– Le Burkina Faso a lancé récemment la construction de la centrale de Nagréongo, à l’est de la capitale Ouagadougou, fait savoir le ministère burkinabé de l’énergie.