La Silver économie (ou l’économie des seniors) au Maroc dispose d’un potentiel de progression de près de 7% en moyenne par an jusqu’en 2050, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.

“Le marché de la Silver économie, approché par les dépenses de consommation des personnes âgées de 60 ans et plus, représente environ 53 milliards de dirhams (MMDH) en 2014 et dépasserait les 640 MMDH en 2050, soit un potentiel de développement de 7% en moyenne par an”, estime la DEPF dans la deuxième édition de son “Condensé Prospectif” consacré à l’analyse du potentiel de la Silver économie au Maroc.

En effet, la Silver Économie apparaît comme un marché à fort potentiel estimé à 0,6 point de PIB supplémentaire par an, soit l’équivalent de 18 MMDH de valeur ajoutée de plus chaque année, précise la même source.

La DEPF relève, dans ce sens, que l’exploitation du potentiel offert par la Silver économie au Maroc requiert l’instauration d’un écosystème à même de garantir l’implication organisée et cohérente de toutes les parties prenantes de ladite économie.

Ainsi, l’analyse des différentes études et expériences liées au développement de la Silver Économie à l’échelle internationale fait état de plusieurs principes stratégiques qui devraient guider l’action publique pour aboutir à un écosystème fonctionnel incluant une diversité d’acteurs et de secteurs au service des seniors.

Il s’agit de développer une vision cohérente et de long terme cadrant la Silver économie, fondée sur un modèle de prise en charge des personnes âgées axée sur un accompagnement multidimensionnel qui intègre également la dimension marchande, indique le condensé, notant que ladite vision devrait inclure une identification de l’ensemble des acteurs et parties prenantes publiques et privées, leurs périmètres et leurs apports ainsi que leur organisation, tout en étant accompagnée d’un cadre de gouvernance et de coordination adéquat.

Selon la DEPF, la dimension régionale devrait être au centre de cette vision au regard des caractéristiques socioéconomiques et des besoins des personnes âgées qui diffèrent d’une région à une autre.

Il est aussi question de bien identifier les besoins des personnes âgées pour leur assurer une meilleure offre de services, souligne la même source, faisant savoir qu’il n’existe pas un marché de la Silver Économie mais plusieurs marchés en raison de la très forte hétérogénéité des cibles (selon l’âge, l’accès à l’activité et le revenu…).

A cet égard, la Silver économie crée des opportunités de croissance intéressantes dans certains secteurs tels que la santé, l’habitat, les équipements à domicile, l’assistance à domicile, les produits à fort contenu technologique et moins dans d’autres.

Les expériences internationales en la matière indiquent l’existence de plusieurs niches de la Silver Économie porteuses d’opportunités à l’échelle nationale à savoir les soins intégrés, la domotique, les nouvelles technologies portables, la santé connectée, le tourisme des seniors. Loin d’être un fardeau, la Silver Économie est de plus en plus appréhendée comme une filière d’avenir incontestée et une promesse d’un supplément de croissance et d’emplois. Elle englobe une multitude d’activités économiques liées à la production, à la consommation et au commerce de biens et de services intéressant les personnes âgées, ainsi que les effets directs et indirects de ces activités.

Le Maroc n’est pas exclu du processus de vieillissement de la population mondiale, comme en témoignent les perspectives du Centre d’Etudes et de Recherches Démographiques (CERED). Ces dernières font état d’une progression attendue de la part des personnes âgées de plus de 60 ans dans la population totale qui passerait de 9,4% en 2014 à 23,2% à l’horizon 2050. C’est dire que l’activité économique nationale serait considérablement appuyée par la consommation de ladite catégorie d’âge à condition que notre pays réussisse à explorer et à exploiter pertinemment les opportunités liées à la Silver Économie.