Les ventes de ciment, principal baromètre du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), ont augmenté de 25,4% durant les cinq premiers mois de cette année, selon la direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.

“Après un repli de 26,2% à fin mai 2020, soit sa plus forte baisse depuis janvier 2005, occasionnée par l’arrêt partiel de l’activité durant la période de plein confinement (du 20 mars au 10 juin 2020) pour endiguer la propagation de covid-19, les ventes de ciment se sont renforcées de 25,4% à fin mai 2021 pour avoisiner leur niveau d’à fin avril 2019, bénéficiant de la reprise de la demande adressée au secteur, ainsi que de l’effet de base”, indique la DEPF dans sa note de conjoncture de juin 2021.

Cette reprise est en ligne avec l’accélération de l’accroissement des crédits à l’habitat à +6,1% à fin avril 2021, après +4,3% un mois plus tôt et +2,2% un an auparavant, favorisée, en plus de la reprise de l’activité économique, par les mesures gouvernementales en faveur du secteur, fait savoir la même source.


Compte tenu d’une baisse des crédits accordés à la promotion immobilière de 3,6%, l’encours des crédits à l’immobilier s’est renforcé de 3,6% à fin avril 2021, après +2,6% il y a un mois et +2% à fin avril 2020.