Selon le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, l’analyse épidémiologique de la base de données nationale relatives à la Covid-19 démontre que les facteurs de risque de décès dû au virus concernent les hommes, les adultes de plus de 65 ans et ceux qui souffrent de maladies chroniques, notamment le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires.


Dans ce cadre, le ministre a fait observer que l’âge moyen des cas de décès s’est élevé à 66 ans et demi, alors que l’âge moyen des cas se situe à 40 ans, ajoutant que les hommes représentent 69% du total des décès.

Ainsi, 55% des décès souffraient de maladies chroniques, notamment le diabète, l’hypertension, l’asthme, le cancer et bien d’autres maladies, a-t-il précisé, ajoutant que 89% des décès sont survenus dans les services de réanimation et de soins intensifs.