Un communiqué de l’Etat-Major général des FAR indique que, sur instructions royales, Abdeltif Loudyi, Ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale a reçu, lundi, au siège de cette Administration, le Général d’Armée James C.McConville, Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre des États-Unis d’Amérique, en visite de travail au Royaume. Les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant à la densité, la durabilité et l’excellence des relations de coopération bilatérale, à travers les actions de formation et d’échanges d’expériences et à travers la tenue régulière des exercices conjoints, en particulier l’exercice “African Lion 2021 “, dont la 17° édition est la meilleure concrétisation du niveau élevé d’interopérabilité atteint par les forces des deux pays. Dans ce sillage, Loudyi a mis en relief l’engagement constant et la stratégie multidimensionnelle menée par le Royaume et dictés par la vision du Roi en matière de gestion des défis sécuritaires, de la crise migratoire et de la pandémie du Covid-19, précise la même source.

 

Dans la même journée, et sur instructions du Roi, Chef Suprême et Chef d’État-major Général des Forces Armées Royales, le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR, Abdelfattah Louarak, a reçu au niveau de l’Etat-Major Général des FAR à Rabat, le Général d’armée James C. McConville, à la tête d’une délégation militaire, poursuit le communiqué. Tout en affirmant leur attachement aux principes et aux objectifs de la coopération militaire maroco-américaine, les deux responsables militaires ont examiné les opportunités de développer davantage les axes de coopération militaire portant principalement sur la formation, les exercices combinés ainsi que sur le partage d’expériences et d’expertises entre les Forces Armées Royales et les Forces armées américaines. La coopération stratégique entre le Royaume du Maroc et les États-Unis d’Amérique a été couronnée, en octobre 2020, par la signature d’un mémorandum d’entente traçant la feuille de route décennale “2020-2030”, pour la consolidation des relations bilatérales dans le domaine de la défense, conclut le communiqué.