Le Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé, lundi, le lancement de son écosystème digital de promotion touristique.

Ce projet d’envergure, lancé en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT), constitue un outil central pour le partage de l’information touristique et la valorisation de la Data, indique le CRT dans un communiqué.

Il permettra d’une part aux voyageurs de s’informer et d’être assistés en amont et au cours de leur voyage, et donnera d’autre part aux opérateurs un accès exclusif à des données consolidées concernant les attentes, perceptions et comportements des clients du Maroc et des différents pays émetteurs.

Ce modèle, qui constitue une best-practice en terme d’organisation digitale et d’exploitation de data, propose une démarche originale et intégrée à 360°, répondant aux besoins du grand public tout autant que du public professionnel.

Pour son montage, explique la même source, quatre principes ont régi ce projet, à savoir la disruption technologique et l’innovation, l’utilité, en offrant des solutions qui facilitent le quotidien à toutes les parties prenantes, la durabilité, en mettant l’accent sur des outils qui pourront évoluer dans le temps, et l’Open Data, que ce soit via exploitation directe libre de droits ou via la technologie « API » pour automatiser cette exploitation.

Dans sa version lancée, l’écosystème intègre un ensemble des composantes réalisées selon des besoins spécifiques et pointus. Il s’agit d’un CMS (Content management system) permettant la centralisation de toutes les données touristiques sur la région, un API (Application programming interface) automatisant la distribution de l’information aux différentes plateformes publiques, un tout nouveau site Web interactif et entièrement personnalisable, avec un moteur de création d’expériences touristiques régionales et un chatbot adossé à Messenger (Facebook) qui accompagne l’utilisateur en conversationnel pour la création de sa visite dans la région.

A cela s’ajoutent 4 applications mobiles pour les différentes destinations régionales, qui permettent de trouver lieux proches, visiter les villes sans internet et sans carte, utiliser la caméra pour découvrir ce que chaque chemin arpenté par le touriste propose comme prestations et divertissements.

Le CRT précise qu’il pousse son écosystème plus loin, en mettant en place son propre outil de Business intelligence, permettant l’accès à plusieurs fonctionnalités stratégiques.

Parmi ces fonctionnalités on trouve le benchmark de « pricing » continu avec les destinations concurrentes, la prédiction de façon plus exacte des données statistiques (arrivées, nuitées, remplissages aérien ou maritime), en capitalisant sur l’intelligence artificielle et les séries temporelles, et une veille continue à travers l’analyse des « sentiments » des touristes, via une collecte et un traitement massif des données, qui permet de mieux détecter les forces et faiblesses de chaque acteur touristique régional et d’apporter une réponse adéquate en termes de formation et de formation continue.

Et avec la reprise graduelle espérée en 2021, le projet permettra au CRT d’avoir une connaissance très pointue des préférences et attentes des voyageurs, de la composition des groupes, des durées de séjour, des durées de planification, ainsi que des saisonnalités par marché émetteur, fait savoir le communiqué.

Le projet est actuellement entré dans sa phase 2 de développement, qui devrait être opérationnelle à partir de février 2021. Cette phase connaîtra le lancement du premier mini-programme « WeChat » d’une destination touristique au Maroc, l’adaptation et le lancement des applications mobiles dans le marché chinois, ainsi que la création d’une nouvelle génération de contenus visuel et textuel, axés sur le storytelling et l’expérientiel.

Candidat à « Skift IDEA Awards 2020 », l’un des principaux événements sectoriels au monde dédié à récompenser les meilleures initiatives visant à redéfinir l’expérience du voyage, l’écosystème digital a brillé parmi certaines des plus importantes destinations mondiales, note le communiqué.

Porté par le CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’ONMT, le projet a été déclaré finaliste dans la catégorie de « meilleure innovation de destination ». Une catégorie qui regroupait l’Office du Tourisme des Etats Unis, l’Office du Tourisme de la Californie, le Bureau du Tourisme et des affaires de Miami et l’Association Kyoto Tourism.

« La région Nord a fait de sa présence numérique et de l’innovation une priorité », a souligné la présidente du CRT, Rkia Alaoui, citée dans le communiqué, ajoutant « nous sommes aujourd’hui très fiers d’avoir été sélectionnés face à des poids lourds internationaux. Cela démontre que nous sommes dans la bonne voie pour mieux comprendre l’évolution des besoins et des pratiques de l’ensemble des acteurs sur l’ensemble de la chaine de valeur du voyage, aussi bien pour ce qui concerne les opérateurs que les clients finaux ».