Le roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions afin que le Centre hospitalier Mohammed VI, dans la province d’Al-Hoceïma, et le Centre hospitalier Zemmouri, dans la province de Kénitra, commencent à offrir leurs services au profit des citoyennes et citoyens, après l’achèvement des travaux de leur construction.

La mise en service de ces deux nouvelles structures hospitalières intervient dans le sillage des efforts du Souverain visant la réforme et la mise à niveau du secteur de la santé dans le Royaume, l’amélioration de la prise en charge sanitaire et la garantie de services médicaux de qualité aux citoyennes et citoyens dans les différentes régions du pays, indique un communiqué du ministère de la Santé et de la Protection sociale.

Ces deux nouveaux centres hospitaliers s’inscrivent dans le cadre d’une série de grands projets de santé lancés ces dernières années, dans l’objectif de restructurer le système national de santé en harmonie avec le chantier de généralisation de la protection sociale et d’amélioration des services offerts aux citoyens.

D’une capacité respective de 250 et 450 lits, le Centre hospitalier Mohammed VI et le Centre hospitalier Zemmouri permettront de contribuer à l’amélioration de la qualité des services de santé au niveau des deux provinces, de préparer une infrastructure sanitaire et sociale de proximité et de haute qualité, répondant aux besoins des citoyens en matière d’offre de soins.

Les deux établissements de santé sont dotés du matériel et des équipements biomédicaux les plus avancés, dont des systèmes numériques avancés de gestion des dossiers médicaux des patients permettant aux professionnels de la santé d’avoir un accès immédiat à leurs données, de manière à améliorer la qualité et la rapidité des services de santé fournis, souligne le communiqué.