Les souscriptions effectuées sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor (MAVT) se sont établies à fin juillet 2020 à près de 95,1 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 39,1% par rapport à la même période un an auparavant, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Cette hausse a concerné principalement les maturités à court terme avec des levées qui ont atteint 44,7 MMDH contre 10,8 MMDH, soit 47% du total contre 15,8% un an auparavant, précise la DTFE dans sa note de conjoncture du mois de septembre 2020, faisant observer que le financement du Trésor sur le marché domestique à fin juillet 2020 s’est effectué dans “des conditions satisfaisantes” et ce, malgré la situation exceptionnelle induite par la crise sanitaire.

Le volume souscrit au titre des maturités moyennes a connu une progression de 2,9 MMDH ou 15,7% par rapport au niveau enregistré à fin juillet 2019, pour se situer à 21,8 MMDH (23% des levées contre 27,6% un an auparavant), relève la DTFE, ajoutant que les souscriptions au titre des maturités longues ont marqué un repli de 10,1 MMDH soit 26,1% pour se situer à 28,6 MMDH (30% des levées contre 56,6% il y a un an).

Compte tenu de la baisse de 1,9 MMDH (3,4%) des remboursements qui ont atteint 52,9 MMDH, l’encours de la dette intérieure du Trésor s’est établi à 627,6 MMDH à fin juillet 2020, en hausse de 41,9 MMDH ou 7,2% par rapport à fin 2019 contre +10,2 MMDH, soit +1,8% un an auparavant, note la même source.

Par terme, cet encours est dominé par le long terme à hauteur de 62,3% contre 63,7% un an auparavant, suivi par les maturités à moyen terme (24,1% contre 25,1%) et celles à court terme (13,6% contre 11,2%).

En matière de gestion active de la dette intérieure et en vue de réajuster son profil, la note relève par ailleurs que le Trésor a procédé à des opérations de rachat et d’échange de bons portant sur un montant global de 16,6 MMDH à fin juillet 2020 contre 30 MMDH un an auparavant.

La DTFE note également que la situation des emprunts extérieurs du Trésor a dégagé un flux net positif (tirages – amortissements) de 10,7 MMDH à fin juillet 2020 contre 5,4 MMDH durant la même période un an auparavant.