Infomediaire Maroc – Le secrétaire d’Etat chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a souligné, ce mercredi Nouakchott, l’importance que le Maroc accorde au projet de liaison fixe entre l’Europe et l’Afrique. Il s’agit du projet du siècle pour le Maroc, a-t-il dit lors de la 9ème réunion du Groupe des ministres des Transports de la Méditerranée Occidentale (GTMO 5+5), qui regroupe, outre les cinq pays de l’UMA (Maroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie et Libye), la France, l’Espagne, l’Italie, Portugal et Malte.

Boulif a indiqué que ce projet structurant, qui devra relier les continents africain et européen, vise à soutenir l’effort de développement humain en général, et encourager la mobilité, ainsi que le rapprochement entre les peuples et les continents.

Le responsable a noté que cette réunion de Nouakchott, qui a connu la participation des représentants de l’Union du Maghreb arabe, de l’Union pour la Méditerranée, de l’Union européenne, ainsi que des organismes de financement partenaires, est l’occasion de souligner l’importance d’inclure ce projet dans le cadre des questions d’intérêt commun.

Il a ajouté que “le projet de liaison fixe entre le Maroc et l’Espagne à travers Gibraltar s’inscrit dans les objectifs fixés dans le cadre de la coopération euro-méditerranéenne en matière de transports, et qui se traduit par la connexion des réseaux européens et méditerranéens et la réalisation d’un réseau de transport méditerranéen intégré.

Rédaction Infomediaire.