L’agence de presse italienne NOVA a souligné, ce vendredi, que le plan adopté par le Maroc pour lutter contre l’épidémie de coronavirus est “sans précédent et le premier du genre en Afrique”.

Dans un article intitulé “Virus Covid-19: le plan royal pour faire face à la crise”, l’agence précise que les mesures prises par le Maroc s’appuyaient, dès le début, sur une approche préventive et proactive pour endiguer l’épidémie, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI.

Conformément aux Hautes directives royales, poursuit l’agence, la capacité clinique de réanimation a été renforcée, précisant que la médecine militaire a été mobilisée aux côtés de son homologue civile dans la lutte contre l’épidémie durant l’état d’urgence sanitaire qui a débuté le 20 mars dernier.

“Dès le début, le Maroc a procédé à la fermeture des frontières, puis adopté la quarantaine sanitaire et la distanciation sociale et imposé le port de masques de protection”, affirme NOVA, notant que les forces de sécurité veillent au respect de ces mesures.

Le plan du Maroc pour lutter contre l’épidémie de coronavirus est “multidimensionnel” et comprend des mesures “diverses et de grande portée” pour freiner la propagation du virus et contrer l’impact économique et social de l’épidémie, autant de mesures qui constituent un “plan Marshall” marocain, fait constater l’agence de presse italienne.

La même source rappelle que les autorités publiques “se sont fortement mobilisées” afin d’apporter le soutien aux populations les plus touchées par le ralentissement de l’activité économique, notamment à travers le Fonds spécial lancé par le Roi Mohammed VI, et qui a collecté jusqu’à présent plus de 32 milliards de dirhams de dons.

NOVA évoque, en outre, la création d’un Comité de veille économique afin “d’évaluer et d’anticiper les répercussions économiques directes et indirectes de Covid-19”, ajoutant que la commission a adopté une série de mesures financières proactives ciblant l’ensemble de la population la plus touchée par l’épidémie.

Par ailleurs, l’Agence Nova souligne, qu’afin d’éviter la propagation de l’infection dans les prisons, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce royale au profit de 5 654 détenus et ordonné de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer la protection des détenus au sein des établissements pénitentiaires, particulièrement contre la propagation de l’épidémie du coronavirus.