Infomédiaire Afrique –  Le Fonds monétaire international vient d’approuver un décaissement immédiat de 43,8 millions de dollars en faveur du Mali pour appuyer son programme économique.

Le financement marque l’achèvement de la dixième revue des résultats obtenus par le Mali dans le cadre d’un programme économique appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), précise le Fonds dans un communiqué relayé mardi par des médias locaux.

La nouvelle tranche porte le total des décaissements au titre de cet accord à 186,6 millions de DTS -Droit de tirage spécial- (environ 258,5 millions de dollars), soit 100 % de la quote-part du Mali.

Conclu en 2013, l’accord FEC en faveur du Mali portait sur un montant initial de 30 millions de DTS (environ 46,2 millions de dollars), mais le FMI a approuvé en juillet 2017 un accès supplémentaire à hauteur de 68 millions de DTS (environ 94,2 millions de dollars) ce qui a porté le total des financements accordés au Mali à 186,6 millions de DTS (environ 258,5 millions de dollars).

“La performance économique du Mali durant le programme appuyé par la FEC a été globalement positive. La stabilité macroéconomique a été rétablie en dépit de conditions difficiles, marquées par une insécurité persistante”, souligne le FMI dans le communiqué.

La mise en œuvre du programme était globalement sur la bonne voie à la fin du mois de juin 2018, bien que les réformes structurelles aient progressé plus lentement que prévu, relève-t-il.

A court terme, les perspectives macroéconomiques “restent favorables, même si les conditions de sécurité, les fluctuations des prix des produits de base et les conditions climatiques présentent des risques considérables”, relève l’institution de Bretton Woods.

 

 

Rédaction Infomédiaire