Le groupe Managem a annoncé l’acquisition de la société Sound Energy Morocco East limited (SEME), au terme d’un processus ouvert en compétition avec des investisseurs internationaux.

« L’avenir énergétique du Maroc et plus largement de l’Afrique exige des investissements structurels importants dans des sources d’énergies bas carbone au premier rang desquelles les actifs gaziers. Pour participer à répondre à cet enjeu national, le groupe Managem crée un pôle gaz naturel industriel et annonce l’acquisition de la société Sound Energy Morocco East Limited (SEME) au terme d’un processus ouvert en compétition avec des investisseurs internationaux », indique un communiqué du groupe.

Cet accord porte sur l’acquisition de 55% de la concession d’exploitation de Tendrara, 47,5% du permis d’exploration de grand Tendrara et 47,5% du permis d’exploration d’Anoual, précise la même source.

« Sound Energy Plc a sélectionné Managem dans le cadre d’un processus ouvert et compétitif. Sound Energy, qui recherchait un investisseur pour financer son développement trouve en Managem un partenaire solide de long terme capable de développer et mener à bien ce projet au bénéfice de tous les industriels marocains qui bénéficieront ainsi d’une énergie propre et meilleur marché pour leurs activités », a expliqué Imad Toumi, Président-directeur général du groupe Managem, cité dans le communiqué.

Et de poursuivre : « Bien que de taille modeste, le projet Tendrara contribuera positivement à l’indépendance énergétique du Royaume et à sa balance commerciale. De plus, le groupe est activement à la recherche d’autres actifs gaziers en Afrique, renforçant ainsi sa stratégie de diversification et contribuant au développement énergétique du continent ».

Le plan de développement gazier du projet d’exploitation de Tendrara est conçu en deux phases. La phase 1 est en cours de construction, en vue de la production de 100 millions de mètres cubes par an de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à partir de la mi-2025 via une installation de traitement, de liquéfaction et de stockage de gaz sur site, permettant de répondre aux besoins des industriels nationaux.

La phase 2, en cours d’étude de faisabilité, prévoit, quant à elle, la construction d’une unité de traitement et d’un pipeline reliant le Gazoduc Maghreb-Europe (GME), pour fournir 280 millions de mètres cubes par an de gaz naturel afin de contribuer aux sources d’approvisionnement en gaz du Royaume.

Les termes de l’accord prévoient un montant d’environ 12 millions de dollars américains (environ 119 millions de dirhams – MDH) payable à la réalisation de la transaction ainsi que la prise en charge de la quote-part de Sound Energy PLC d’un financement allant jusqu’à 24,5 millions de dollars américains (près de 244 MDH) lors de la réalisation de la phase 2 du projet.

L’accord global est assujetti à la réalisation de certaines conditions suspensives, dont l’obtention des autorisations réglementaires.

Avec cet accord, Managem étend ses activités à l’exploitation amont de gaz naturel au Maroc et confirme son ambition de devenir un acteur régional dans la promotion et la valorisation des ressources naturelles à faible empreinte carbone.

Situé dans la province orientale du Maroc, le portefeuille d’actif gazier, objet de la transaction, s’étend sur une superficie d’environ 23.000 km². La concession de Tendrara comprend une licence d’exploitation de 133,5 km², octroyée pour une durée de 25 ans à partir de 2018, avec des ressources estimées à 10,67 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

A la clôture de la transaction, le projet Tendrara sera détenu à 55% par le groupe Managem, à 20% par Sound Energy Meridja Ltd et à 25% par l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), conclut le communiqué.