Bank Al-Maghrib (BAM) a satisfait, sur le marché monétaire, l’ensemble de la demande bancaire à la veille de l’Aid Al-Fitr, période qui connaît généralement une hausse de la circulation fiduciaire, ressort-il de la note “Weekly Hebdo Taux – Fixed income” d’Attijari Global Research (AGR) de la semaine du 07 au 12 mai.


La Banque centrale a ainsi augmenté ses injections de liquidité de 4,8 milliards de dirhams (MMDH) via ses avances à 7 jours qui se sont établies à 37,5 MMDH au terme de cette semaine, précise AGR. Le marché monétaire demeure, en effet, équilibré grâce à l’interventionnisme de BAM à travers ses principaux instruments de politique monétaire, relève la même source, ajoutant que les taux interbancaires restent en ligne avec le taux directeur et l’indice MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) à 1,42%, soit le même niveau observé la semaine dernière.

AGR fait aussi savoir que les opérations à plus long terme, notamment les pensions livrées, les prêts garantis et les swap de change demeurent stables à 44,1 MMDH. Du côté du Trésor, l’encours moyen de ses placements quotidiens à blanc et avec prise en pension s’établit à 8,1 MMDH, en légère hausse par rapport à son niveau enregistré la semaine dernière, soit de 7,8 MMDH.