Infomediaire Maroc – La Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Mounia Boucetta et le vice-ministre des Affaires Etrangères de la République d’Indonésie, Abdurrahman Mohammad Fachir, ont procédé, vendredi à Jakarta, à la signature de cinq accords et mémorandums pour la promotion de la coopération bilatérale dans plusieurs secteurs d’activité.

Les accords, conclus dans le cadre de la 2ème Session de la Commission Mixte de Coopération bilatérale Maroc-Indonésie tenue les 25 et 26 octobre à Jakarta, portent sur la coopération dans le domaine de l’énergie et la suppression de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service.

Les deux parties ont également signé deux mémorandums d’entente concernant la coopération dans le domaine des affaires religieuses et la lutte contre le trafic illicite des stupéfiants et des psychotropes, ainsi qu’un troisième portant sur la coopération entre l’Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) et le Centre d’éducation et de formation du ministère des affaires étrangères indonésien.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’issue de la cérémonie de signature, Fachir, s’est réjoui de la consolidation de la coopération maroco-indonésienne, mettant l’accent sur l’impératif d’explorer le potentiel important d’affaires entre les deux pays à travers des études et des échange de visites entre professionnels et opérateurs des deux parties.

Il a, de même, exprimé l’intérêt de son pays pour les phosphates du Royaume compte tenu des besoins de l’agriculture indonésienne en matière de fertilisants, notant que les potentialités de coopération doivent être transformées en coopération économique concrète.

Dans une déclaration, Fachir a fait savoir que le Maroc constitue un partenaire important pour l’Indonésie vu sa position stratégique par rapport aux marchés africain et européen.

Il a aussi noté que les deux pays, qui partagent des visions communes, pourraient également œuvrer, main dans la main, en matière de promotion du capital humain au sein de leurs pays respectifs, et ce à travers l’échange des expertises et les formations estudiantines et professionnelles.

Pour sa part, Boucetta, a exprimé sa satisfaction du succès de cette deuxième session de la Commission mixte et réaffirmé l’engagement du Maroc pour la mise en œuvre d’actions concrètes et réalisables, avec le concours des ambassades des deux pays, afin de hisser la coopération bilatérale à un niveau distingué.

“Nous avons décidé de prendre de nouvelles mesures pour renforcer les relations étroites existantes entre nos deux pays dans le domaine politique, élargir les liens économiques et commerciaux, promouvoir les échanges culturels et coordonner nos positions au niveau des instances internationales”, a-t-elle noté.

Et d’ajouter que les relations maroco-indonésiennes dressent désormais les contours d’une nouvelle ère de coopération Afrique-Asie très prometteuse.

Boucetta n’a pas manqué d’exprimer, à cette occasion, ses profondes condoléances et sa sincère compassion au peuple indonésien, suite aux séismes et tsunami qui ont frappé récemment l’Archipel, faisant plus de 2000 morts.

La tenue de cette Commission Mixte, dont les travaux ont été sanctionnés par la signature du procès-verbal de cette rencontre, s’inscrit dans le cadre de la volonté des deux pays d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale et sectorielle, à travers la diversification et l’élargissement du partenariat dans divers secteurs d’intérêt commun.

Rédaction Infomediaire.