Infomédiaire Maroc – Le Maroc a besoin d’établir une politique nationale dédiée à la mobilité verte sur tout le territoire et de renforcer la gouvernance durable par le développement des modes de transports à énergie propre, recommande le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans son rapport 2017 rendu public samedi.

En effet, constate le CESE dans une analyse consacrée à la situation environnementale, le secteur du transport figure parmi les principaux contributeurs aux émissions de gaz à effet de serre. “Et si la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique a accordé une attention particulière au transport de marchandises et à la logistique urbaine, le Maroc a besoin d’établir une politique nationale dédiée à la mobilité verte sur tout le territoire”, préconise le rapport.

Cette politique doit intégrer, selon le Conseil, des actions de sensibilisation, la rationalisation de la demande en transport, ainsi qu’une adaptation du système productif, du cadre réglementaire et de l’infrastructure nécessaires pour développer aussi bien l’offre que la demande de modes de transport plus propres.

 

IM