La sélection brésilienne a décroché sa deuxième victoire en éliminatoires sud-américaines pour la coupe du monde de football Qatar-2022, en venant à bout, mardi soir à Lima, du Pérou sur le score de 4 buts à 2 lors de la deuxième journée.

La victoire est à mettre à l’actif notamment de la vedette du Paris Saint-Germaint, Neymar, qui a inscrit un triplé, devenant à l’occasion de sa 103ème apparition, le deuxième buteur historique de la Selecao (64 buts), devant le “phénomène” Ronaldo et à 13 réalisations de Pelé.

L’équipe péruvienne a pris les devants à deux reprises par l’intermédiaire d’André Carrillo et Renato Tapia, mais deux penaltys transformés par Neymar et un but de Richarlison ont privé les locaux de réaliser leur première victoire en compétitions officielles sur leur bourreau de toujours. Dans le temps additionnel, Neymar a plié l’affaire pour les siens en récupérant un ballon repoussé par le poteau.

La Seleção est pour le Pérou le pire rival des tours de qualification pour une Coupe du monde, la seule équipe qu’il n’ait jamais battue en onze matchs disputés : quatre nuls et huit défaites.

Les buts péruviens ont été inscrits par Carrillo (6è), auteur des réalisations du Pérou lors du match nul 2-2 contre le Paraguay lors de la première journée, ainsi que par Tapia (60è) sur un tir dévié par Rodrigo Caio.

Suite à ce nouveau succès, le Brésil conserve son fauteuil de leader des qualifications sud-américaines, grâce à une meilleure différence de buts que l’Argentine (+7 contre +2), seule autre équipe à avoir remporté ses deux premiers matches.

Les hommes de Tite avait laminé, vendredi, la Bolivie sur le score fleuve de 5 buts à 0.