Infomédiaire Maroc – Le Congrès péruvien a rejeté un projet visant la création d’un groupe d’amitié parlementaire entre le Pérou et la pseudo “rasd”, un échec cuisant qui vient s’ajouter aux multiples revers du polisario dans ce pays sud-américain, après la décision d’interdiction d’accès au territoire en vue de refoulement décrétée contre la prétendue représentante de l’entité fantoche, Khadijetou El Mokhtar.

Réunie à cet effet lundi dernier, la Commission des relations extérieures au Congrès péruvien a rendu un verdict sans appel, à la quasi-totalité de ses membres, rejetant ladite proposition en s’appuyant sur un avis défavorable émis par le ministère péruvien des Relations extérieures.

En effet, consulté à ce sujet par la présidence de la Commission des relations extérieures, le chef de la diplomatie péruvienne, Ricardo Luna, a déconseillé la création dudit groupe d’amitié parlementaire après avoir rappelé la suspension des relations diplomatiques avec la prétendue “rasd” en 1996.

Rédaction Infomédiaire