Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 107.383 unités durant les sept premiers mois de cette année, en croissance de 14,5% par rapport à fin juillet 2019, selon l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM).
Ces ventes sont réparties sur les véhicules particuliers (VP) avec 94.959 nouvelles immatriculations, en hausse de 12,89%, ainsi que sur les véhicules utilitaires légers (VUL) avec 12.424 unités écoulées (+28,49%), précise l’AIVAM qui vient de publier ses statistiques mensuelles.
Par marque, Dacia continue de dominer le marché des VP avec une part de 28,62, soit 27.173 unités vendues, devançant Renault (13.584 voitures et une part de marché de 14,31%), Hyundai (7.518 voitures et une part de 7,92%), Opel (4.717 voitures et une part de 4,97%) et Skoda (1.941 voitures et une part de 3,06%), fait savoir la même source.
En outre, les marques Fords, Nissan, Toyota et Kia ont réussi à écouler respectivement 2.833, 2.807, 2.768 et 2.430 unités.
En revanche, les ventes de VP la marque allemande Volkswagen ont reculé de 17,79% à 4.284 voitures, tandis que celles de Fiat, de Citroen et de Peugeot ont accusé des baisses respectives de 16,55%, 10,91% et 1,01%.
En ce qui concerne les véhicules utilitaires légers (VUL), la marque indienne Mahindra a augmenté ses nouvelles immatriculations de 461,54% à 73 unités, suivie de Dongfeng Sokon (DFSK) avec rebond de 203,81% (2.473 véhicules).
S’agissant des ventes des voitures “premium”, Audi a vendu 2.235 unités à fin juillet 2021, soit une part de marché de 2,35%, devant BMW (2.007 véhicules et part de 2,11%) et Mercedes (1.627 unités et part de 1,71%).
Sur le seul mois de juillet, le nombre des nouvelles immatriculations s’est élevé à 13.358 unités, en hausse de 2,36% par rapport au même mois de l’année 2019. La répartition par segment fait ressortir une progression des VP de 1,79% à 11.814 unités et des VUL de 6,93% à 1.544 unités.