La Présidence du Ministère public a adressé une circulaire aux procureurs généraux du Roi près les Cours d’appel et aux procureurs du Roi près des Tribunaux de première instance, les appelant à faciliter la communication des détenus avec leurs avocats, en vue de préparer les procès à distance durant la période de l’état d’urgence sanitaire.

Selon un communiqué de la Présidence du Ministère public, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a accepté de permettre aux détenus, dont les affaires seront portées devant les tribunaux via le dispositif du procès à distance, de communiquer par téléphone avec leurs avocats avant l’audience.

“C’est la raison pour laquelle il est du devoir des parquets compétents de communiquer aux services des établissements pénitentiaires concernés le nom de l’avocat qui souhaite discuter avec son client trois jours avant la date prévue pour l’audience”, souligne-t-on, ajoutant que les services pénitentiaires se chargeront d’aviser l’avocat à cette fin.