Après une première journée dédiée aux visites officielles et aux entrevues avec des membres du Gouvernement marocain, la deuxième journée de la mission économique du Luxembourg au Maroc, présidée par le Grand-Duc héritier, accompagné la Grande-Duchesse héritière, et conduite par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, était axée sur le thème de la digitalisation des entreprises et des services publics, avec un accent particulier sur le sujet de la cybersécurité.

En ce sens, un séminaire économique a eu lieu à l’hôtel Hyatt Regency à Casablanca sous le thème : « Maroc-Luxembourg : Partenaires stratégiques pour réussir en Afrique et en Europe – Construisons ensemble l’économie numérique de demain » afin de mettre en avant le potentiel de collaboration entre les deux pays au niveau de la digitalisation.

Au cours du séminaire, après l’allocution d’ouverture du Grand-Duc héritier, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider a indiqué lors de son intervention : « Notre mission économique et ce séminaire sont axés autour du thème de la digitalisation des entreprises et des services publics, avec un accent particulier sur la sécurité des données. Le secteur des technologies de l’information et de la communication présente un important potentiel de collaboration entre nos différentes instances publiques et entre nos entreprises. Le positionnement du Maroc comme porte d’entrée vers l’Afrique ainsi que du Luxembourg comme voie d’accès au marché européen est favorable à ce développement. »

Lors du séminaire, le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a également prononcé un discours avant de laisser la parole au président de la Chambre du Commerce du Luxembourg, Luc Frieden, qui a déclaré : « L’une des missions phares de la Chambre de Commerce, et l’une de mes priorités en tant que nouveau président, est le soutien des entreprises luxembourgeoises à l’international. Le Maroc, pays stable, proche de l’Europe et avec une forte croissance économique, ouvre de belles perspectives de partenariat pour certains secteurs économiques. Nous partageons avec ce pays de nombreux points communs notamment une ouverture sur le monde ainsi qu’une économie innovante et diversifiée. Le Maroc développe des secteurs porteurs d’avenir tels que les énergies renouvelables, la logistique ou encore le secteur des technologies. Aujourd’hui, nous avons la volonté forte de renforcer notre collaboration avec le Maroc, qui est aussi un hub vers l’Afrique, au profit des entreprises. »

Une délégation économique composée de représentants de plus de 50 entreprises luxembourgeoises et de nombreuses entreprises marocaines intéressées par des échanges mutuels ont participé à ce séminaire afin de nouer des contacts commerciaux et d’établir des relations d’affaires axées sur le secteur des technologies de l’information et de la communication et de la digitalisation des entreprises. Les différents exposés et différents témoignages lors d’un panel de discussion ont permis aux 300 participants de s’informer sur les opportunités d’affaires au Maroc comme au Luxembourg. 

En vue d’une collaboration plus poussée autour du secteur des technologies de l’information et des communications, un protocole d’accord entre l’Agence du Développement Digital du Maroc et la Chambre de Commerce du Luxembourg a été signé dans le cadre du séminaire.

La Chambre de Commerce du Luxembourg, le ministère de la Digitalisation et le ministère de l’Économie en collaboration avec l’incubateur marocain La Factory ont organisé pour la première fois dans le cadre d’une mission économique un Hackathon intitulé « MADE IT Luxembourg » sur les thématiques de la cybersécurité, de la digitalisation dans la mobilité, et de la logistique et de l’innovation dans la gestion des entreprises. Le Hackathon s’est tenu du 21 au 22 septembre 2019 dans les locaux de La Factory avec 12 équipes de 5 étudiants et jeunes entrepreneurs. La remise de prix du Hackathon « MADE IT Luxembourg » a eu lieu au cours du forum économique et l’équipe gagnante s’est vu offrir une visite d’études au Luxembourg pour y découvrir l’écosystème start‑up etdigital local. 

Au cours de l’après-midi du 24 septembre, les hommes et femmes d’affaires intéressés par des collaborations au niveau de la recherche et de l’innovation ont pu participer à un workshop intitulé : « Booster les capacités d’innovation en intégrant les écosystèmes d’innovation industriels européens via la collaboration Maroc-Luxembourg ». L’objectif principal du workshop était de stimuler la collaboration entre le Maroc et le Grand-Duché en matière d’innovation. Il visait à promouvoir l’innovation et le savoir-faire des entreprises marocaines et luxembourgeoises afin de donner une impulsion significative aux capacités d’innovation à travers des collaborations stratégiques dans le cadre du programme européen en matière de recherche et d’innovation Horizon 2020 pour lequel le Maroc est pleinement éligible.

Le programme de la journée suivante de la mission économique se déroulera à Tanger et sera axé sur le thème de la logistique ainsi que sur le secteur maritime.