Dans le cadre de son plan d’action stratégique, la DAAG a mis en place une centrale photovoltaïque depuis 27 octobre 2019 avec l’installation de 890 modules photovoltaïques sur les toits de trois de ses bâtiments qui composent le ministère à Rabat et qui produit une puissance totale de 300 kilowatts-crête d’électricité propre.

Ce projet novateur et pionnier vise à produire 450 mégawatt heures par an, ce qui équivaut à 75% des besoins quotidiens en électricité, et à réduire l’émission de 323 tonnes de CO2 par an, avec une récupération financière de l’investissement au bout de 4 années et demie par rapport au cycle de vie de la centrale qui est de 25 années. Ce projet pilote dans son genre pour un département ministériel n’est que le début d’un large chantier qui vise à équiper de centrales photovoltaïques l’ensemble des bâtiments du Ministère sur tout le territoire national.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action global de développement durable. L’optimisation de la performance énergétique des bâtiments en est un chantier majeur. Grâce aux dernières technologies et aux techniques de construction durable, le département réalise des économies en termes de consommation des ascenseurs, des climatisations ou encore de l’éclairage.

La réduction de l’impact environnemental passe également par le renouvellement du parc automobile. Ainsi 16 véhicules hybrides ont récemment fait leur apparition et ce n’est qu’un début. Le Ministère a pu également réduire considérablement sa consommation d’eau grâce à l’installation de valves économiseurs et de nouveaux robinets à poussoir. Il permet une réduction du débit à hauteur de 70% par rapport à la période précédente. De plus, le MEFRA a mis en place un système de tri sélectif des déchets pour procéder au recyclage de ces matières.

A travers ces actions, le Ministère renforce son processus de modernisation de l’Administration et intègre la dimension de l’efficacité énergétique et du développement durable dans sa gestion