Le quotidien américain à grand tirage, The New York Times, a publié un article sur la fabrication des 500 premiers respirateurs “Made in Morocco” destinés aux malades atteints du Covid-19.

Le journal américain reprend,  dans sa dépêche, une déclaration du ministère marocain de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, faisant savoir que les 500 premiers respirateurs fabriqués par les usines de la Société d’étude et de réalisations mécaniques de précision (SERMP) seront prêts dans une semaine environ.

“Nous utilisons du matériel  disponible localement  et nous continuerons à produire des respirateurs en fonction des besoins du Maroc”, a fait savoir, de son côté, Badre Jaafar, directeur de la SERMP, cité également dans l’article.