Infomediaire Maroc – La Banque centrale du Rwanda a annoncé le relèvement du seuil de capital minimum requis pour les banques commerciales, les banques de développement et les compagnies d’assurance en fixant des délais entre 2 et 5 ans pour se conformer aux nouveaux seuils de capital minimum, rapporte mercredi des médias locaux.

Pour les banques commerciales, le nouveau capital minimum libéré a été fixé à 20 milliards de francs rwandais (23 millions USD) contre 5 milliards jusque-là, tandis que celui des banques de développement passera de 3 à 50 milliards de francs (57 millions USD).

Lors d’une conférence de presse tenue récemment à Kigali, le gouverneur de la Banque centrale du Rwanda, John Rwangombwa, a indiqué que “les banques ont un délai de cinq ans pour se conformer à ces nouveaux seuils de capital minimum”.

S’agissant des compagnies d’assurance multi-branches, elles devront désormais porter leur capital à 3 milliards de francs, alors que les compagnies spécialisées dans l’assurance-vie sont appelées à disposer d’un capital de 2 milliards de francs au moins.

Les assureurs généralistes disposent d’un délai de trois ans pour se conformer au nouveau seuil de capital minimum, tandis que les compagnies spécialisées dans l’assurance-vie disposent d’un délai de deux ans.

Pour les institutions de microfinance, le capital minimum exigé reste inchangé, à 1,5 milliard de francs rwandais.

Rédaction Infomediaire.