La filière céréalière contribue de 10 à 20% par an dans la valeur ajoutée agricole en fonction de la pluviométrie, a indiqué à Casablanca, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

S’exprimant à l’ouverture du Salon International des Industries Céréalières “Grain & Milling Expo” (GME), Akhannouch a souligné que le secteur des céréales revêt une grande importance pour le développement du pays, notant que ce secteur contribue également à la création d’emploi dans le milieu rural à hauteur de 30%. Le Maroc se caractérise par une importante industrie manufacturière englobant toutes les composantes.