Infomédiaire Afrique – Un fonds destiné aux infrastructures aéroportuaires sera créé au Sénégal, a annoncé le président Macky Sall.

 

Selon le chef de l’Etat sénégalais, qui s’exprimait vendredi à Saint Louis (nord) où il a procédé au lancement du programme de réhabilitation des aéroports régionaux du Sénégal, un programme dédié à la sécurisation des aéroports et aérodromes de Kolda, Sédhiou, Linguère Podor et Kaolack sera mis en œuvre.

 

“Les aéroports de Tambacounda et de Ziguinchor seront livrés d’ici à 2023”, a-t-il assuré, ajoutant que quatre aéronefs ont été acquis par l’Etat pour renforcer la flotte de la compagnie Air Sénégal, créée par l’Etat du Sénégal pour assurer les liaisons aériennes entre Dakar et les autres régions du pays.

 

Une enveloppe de 17 milliards de francs CFA a été inscrite dans le budget 2019 du ministère des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires pour financer les travaux de réhabilitation des aéroports régionaux, avait annoncé récemment la ministre en charge du secteur, Maimouna Ndoye Seck.

 

“Ce programme de réhabilitation comporte plusieurs projets dont la mise aux normes de cinq aéroports régionaux (Saint-Louis, Ziguinchor, Kaolack, Touba, Tambacounda) pour sa première phase”, avait-elle dit.

 

“La réhabilitation des aéroports régionaux est le dernier pilier du projet de développement du Hub aérien sous-régional, un projet phare du PSE”, a rappelé Mme Seck, soulignant que cette réhabilitation est en phase avec la mise en service de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD), et le développement de la nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal SA.

 

Ce programme de réhabilitation vise la reconstruction totale, sur une durée de 47 mois, des aéroports de Saint-Louis, Ourossogui/Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou.

 Rédaction Infomédiaire