Infomédiaire Maroc – L’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) procède, dans le cadre de sa mission de traitement des déclarations, au redressement de près de 11 milliards de dirhams (MMDH) de valeurs de marchandises par an, ce qui lui permet d’encaisser des recettes douanières supplémentaires de l’ordre de 2,7 MMDH, indique son DG, Nabyl Lakhdar.

“Sans la vigilance et le travail acharné et permanent des douaniers, cet argent ne rentrerait pas dans les caisses de l’Etat”, a souligné Lakhdar dans un entretien publié lundi par un quotidien de la place, notant que l’Administration des Douanes dispose d’une base de données avec plusieurs milliers de produits référencés qui permet de déclencher des alertes en fonction de la marchandise déclarée.

Le directeur général de l’ADII a souligné que la lutte contre la sous-facturation est un travail de veille de tous les jours, qui vise à actualiser régulièrement les prix et d’ajouter de nouveaux produits.

Rédaction Infomédiaire