Infomédiaire Maroc – De son vrai nom Elie Yaffa, Booba s’est produit ce mardi 16 mai à Rabat sur la scène de l’OLM-Souissi dans le cadre de la 16 ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde.

D’ailleurs le boss du 92i  s’est produit pour la première fois sur une grande scène au Maroc, un public rajeuni d’une bonne dizaine d’années attendait  Booba devant la grande scène de l’OLM Souissi. Il s’agissait des fans marocains de l’artiste.  Les jeunes  portaient une garde-robe aussi étoffé que celle de l’interprète de DKR.

Le plus fascinant des rappeurs français a livré un magnifique show. Booba a par ailleurs interprété ses albums  «  Temps morts »,  «  Out Ouest Side », ou encore son dernier single « DKR ». Ce nouveau son s’éloigne de l’ambiance sombre et des textes agressifs que le rappeur développait dans ses dernières sorties. « DKR » résonne comme un bel hommage au Sénégal, le pays qui a vu naître son père. Une référence qu’on retrouve souvent dans les lyrics de Booba, et cette chanson aux sonorités africaines semblent ainsi concrétiser ses pensées. Musicalité, légèreté, le Duc s’éloigne de ses codes habituels et propose quelque chose de relativement plaisant.

Booba a  essayé d’éveiller le public : “Tout le monde est là ou quoi ?”.  Lors de la soirée, le rappeur n’a pas tardé à faire monter la température et au bout d’un certain moment, fan ou pas, tout le public chantait à tue-tête les paroles.   Les fans ne lésinent pas sur les moyens pour montrer leur amour envers l’artiste posters, photos ou encore banderoles tous les moyens sont bons pour exprimer l’excitation des fans à l’idée de voir leur idole en chair et en os en concert au Maroc.

Avec Huit disques d’or et cinq disques de platine dont trois doubles disques de platine : Booba est de loin le premier rappeur français, toutes ventes confondues.

Ce Franco-Sénégalais né en 1976, avait sorti  son premier opus, ‘’Temps Mort’’, et s’impose avec le tube ‘’Destinée’’.  À la clé : un nouveau Disque d’or et un succès grandissant pour l’artiste, qui  a poursuivi  sa carrière en réalisant la bande originale du film Taxi 3.  Via son nouveau label, Tallac Records, Booba sort Panthéon en 2004 et décroche un double Disque d’or. L’album suivant, Ouest Side, est n°1 des ventes et finit double Disque de platine.
Booba revient en novembre 2010 de Miami, où il a enregistré Lunatic.
L’aura de Booba est toujours aussi grande quand sort, deux ans plus tard, l’album Futur, qui réunit des featurings avec Rick Ross et 2 Chainz. Très prolifique, Booba sort la même année (2015) deux autres albums, tous deux certifiés double disque de platine.

Enfin, comme il est de tradition, Mawazine a aussi investi pour cette  cinquième journée les rues de Rabat et de Salé avec des fanfares et spectacles de rue qui ont réuni les troupes marocaines.

 

Rédaction Infomédiaire