Le taux d’intégration local de l’aéronautique au Maroc a dépassé l’objectif initial fixé à l’horizon 2020 (32%) pour atteindre plus de 38% actuellement, a souligné le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

“Pour le secteur aéronautique au Maroc, nous avons dépassé tous les objectifs du Plan d’accélération industrielle (PAI-2014) tel qu’il a été présenté devant le Roi Mohammed VI, avec des résultats extrêmement probants. Depuis le début du plan, nous avons 70% de plus d’emplois dans ce secteur (17 000 postes) et un taux d’intégration local (pourcentage de pièces d’un avion complet fait au Maroc) de 38%”, s’est félicité Elalamy à l’ouverture de la 5ème édition “des Aerospace Meetings Casablanca”, qui se tient les 29 et 30 octobre sous le thème “Le Maroc et le défi de l’Industrie 2.0”.

Cette performance permet de se fixer un nouvel objectif plus ambitieux, à savoir 42% d’ici 2020, a-t-il poursuivi, notant que la dynamique d’investissement enclenchée et la base de production qui s’élargit d’année en année font de ce secteur un fer de lance de l’industrie marocaine.