Infomédiaire Maroc – La Chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé, jeudi, des peines allant de 4 à 5 ans de prison ferme à l’encontre de 3 femmes poursuivies dans des affaires liées au terrorisme.

Ainsi, la Cour a condamné à 5 ans de prison ferme les mis en cause (S.A) et (A.I), alors que (H.F) a écopé de 4 ans de prison ferme après avoir été poursuivies pour “constitution d’une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, incitation d’autrui à commettre des actes terroristes, collecte et utilisation d’argent à des fins terroristes, apologie d’actes terroristes et d’une organisation terroriste conformément aux articles 1-218 et 2-2018 de la loi antiterroriste, chacune en ce qui la concerne”.

Pour rappel, en octobre 2016, les services de sécurité avaient réussi à démanteler une cellule composée de dix femmes dont sept mineures, qui s’activaient dans plusieurs villes et envisageaient de commettre des attentats suicides dans plusieurs endroits au Royaume.

Rédaction Infomédiaire