Infomédiaire Afrique – Les autorités de l’Est de la Libye ont annoncé ce mercredi que les ressortissants américains seraient interdits d’entrée sur le territoire qu’elles contrôlent, en réaction au nouveau décret anti-immigration de Donald Trump qui vise toujours la Libye.

L’exécutif est-libyen a dit vouloir répondre par sa décision à “une dangereuse escalade qui vise les ressortissants libyens et les place dans le même panier que les terroristes contre lesquels se battent nos forces armées”.

Pour rappel, le gouvernement dirigé par Abdoullah al Sinni est appuyé par les forces de Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne, et s’oppose au gouvernement d’unité nationale (GNA) reconnu par les Nations unies et basé à Tripoli.

Rédaction Infomédiaire