Le discours du Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de la session du parlement traduit le souci constant du Souverain d’inscrire le social dans la dynamique de développement économique à travers notamment l’élargissement de la couverture retraite.

En effet, l’un des axes-clés du projet de la généralisation de la couverture sociale annoncés vendredi par le Souverain porte sur l’élargissement de la base d’adhérents au système de retraite en y incorporant environ cinq millions de Marocains parmi la population active non titulaire d’un droit à une pension. 


La crise sanitaire actuelle a révélé un ensemble de dysfonctionnements et elle a eu de persistantes conséquences économiques et sociales adossées à un faible taux de couverture retraite, ce qui reflète la pertinence et la clairvoyance de la vision du Roi qui accorde une grande importance à ce chantier de la couverture sociale universelle.


Pour ce réussir ce gigantesque chantier, le Souverain a appelé à une concertation élargie avec l’ensemble des partenaires et à la mise en place d’un pilotage innovant et efficace de ce projet sociétal, dans la perspective de créer un organe unifié chargé de coordonner et de superviser les régimes de protection sociale.