La cérémonie de passation de pouvoirs entre Mohamed Benchaâboun, que le Roi Mohammed VI a nommé ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration et Mohammed Ben Abdelkader, ancien ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, s’est déroulée à Rabat.

S’exprimant à cette occasion, Ben Abdelkader a félicité son successeur pour la confiance placée en lui par le Souverain, louant ses qualités humaines et professionnelles et lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions.

“La réforme est une responsabilité immense”, a dit Ben Abdelkader, estimant que Benchaâboun peut assumer avec succès cette responsabilité et ce grâce à “ses potentialités, sa compétence et sa grande expérience acquise tout au long de son parcours académique et professionnel”.

Il a, dans le même sens, relevé que le ministère de l’Economie et des finances est “infiniment lié” au secteur de la réforme de l’administration, notant que ce département a engrangé une expertise importante dans le domaine de la fonction publique, notamment à travers la publication de plusieurs rapports de “qualité” sur l’état des lieux des ressources humaines au sein de la fonction publique.