Le transporteur Air Canada a annoncé, ce vendredi, son intention de licencier au moins 20.000 employés en raison des conséquences économiques la pandémie de COVID-19.


«Nous avons pris aujourd’hui la très pénible décision de diminuer nos activités en fonction des prévisions, ce qui signifie malheureusement une compression de nos effectifs de 50 à 60 %”, a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué. Les licenciements prévus à partir du 7 juin toucheront plus de la moitié des 38.000 employés de la compagnie, précise-t-on auprès d’Air Canada.


Les restrictions de voyage imposées partout dans le monde sur fond de pandémie de coronavirus ont obligé la compagnie à clouer au sol quelque 225 avions et à réduire la capacité de vol de 95 %.


Le transporteur avait décidé il y a cinq semaines de réembaucher 16.500 employés suspendus temporairement fin mars, dans la foulée de la crise liée à la pandémie du coronavirus.


La compagnie qui comptait bénéficier d’un programme de subvention salariale du gouvernement canadien, annonce une perte considérable de revenus en raison de la crise sanitaire.