En remportant deux fois de suite le Championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux (CHAN), le Maroc est entré dans l’Histoire du football africain, affirment lundi les médias français qui réservent de larges commentaires à “la consécration” des Lions de l’Atlas ce dimanche à Yaoundé.

“Consécration du Maroc qui conserve son titre de champion d’Afrique”, écrit le magazine Le Point qui souligne que “grâce à sa victoire sur le Mali 2-0, dimanche, à Yaoundé, en présence de 10.000 spectateurs autorisés à assister à cette finale, le Maroc s’est succédé à lui-même sur le toit de l’Afrique”.

“Au cours de cette finale se sont affrontées l’équipe possédant la meilleure attaque du tournoi (13 buts avant la finale), le Maroc et celle avec la meilleure défense, le Mali (3 buts encaissés avant cet ultime rendez-vous)”, relève le magazine français.

“Le Maroc, déjà sacré lors du CHAN 2018, devient la première sélection à conserver son titre en Championnat d’Afrique des nations”, observe de son côté RFI.

“Le Maroc est entré dans l’histoire du football africain, ce 7 février 2021 à Yaoundé. Les Lions de l’Atlas sont devenus la première équipe à gagner deux fois de suite le Championnat d’Afrique des nations, une compétition continentale réservée aux joueurs locaux”, souligne RFI sur son site internet, en publiant les déclarations des sélectionneurs des équipes marocaine et malienne.

“Depuis notre arrivée au Cameroun, nous avions de l’ambition et de la détermination. Nous voulions produire du bon jeu et gagner cette coupe. Notre groupe a changé à plus de 75% par rapport à celui qui l’a gagnée en 2018. Nous voulions conserver le titre et c’est chose faite”, a déclaré à RFI Lhoussaine Ammouta, sélectionneur de l’équipe du Maroc.

“On voulait tout faire pour ramener la coupe au Mali. Mais on avait en face une très bonne équipe du Maroc. C’est la meilleure équipe du tournoi, je pense. J’en profite d’ailleurs pour féliciter leur coach. Ils ont fait du bon boulot, vu le nombre de buts que les Marocains ont marqué. Ça n’allait pas être facile face à eux mais on le savait. Je pense qu’on a perdu ce match sur des détails. Mais ces détails sont très importants dans ce genre de compétition”, a confié de son côté à RFI, Nouhoum Diané, sélectionneur de l’équipe du Mali.

Le Monde et le Figaro se sont également fait écho du Sacre des Lions de l’Atlas à Yaoundé, affirmant que le Maroc a non seulement remporté le CHAN, mais il a aussi réussi la prouesse de conserver son titre.

L’équipe nationale des joueurs locaux a remporté le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), en s’imposant en finale face au Mali par 2 buts à 0 (mi-temps 0-0), dimanche soir au Stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé.

Les Lions de l’Atlas conservent ainsi leur titre décroché en 2018 à domicile face au Nigeria. Il s’agit d’un exploit inédit dans l’histoire de la compétition, puisqu’aucune équipe n’a réussi dans les cinq précédentes éditions du CHAN à conserver son trophée.