Le secrétaire d’Etat kényan aux Affaires étrangères, Kamau Macharia, a dit regretter la décision prise par la Somalie dimanche d’expulser l’ambassadeur kényan Lucas Tumbo et de rappeler son ambassadeur à Nairobi pour “consultations”.

“Ce comportement inattendu et injustifié des dirigeants somaliens doit être évalué avant que nous puissions en parler. Nous y répondrons bientôt officiellement par les canaux appropriés”, a déclaré Macharia.

La Somalie a rappelé son ambassadeur au Kenya, Mohamud Ahmed Nur, ‘‘pour consultations’’, accusant Nairobi “d’ingérences manifestes dans ses affaires intérieures et politiques”.

Le secrétaire permanent des Affaires étrangères de la Somalie, Mohamed Ali Nur, est apparu à la télévision dimanche, déclarant que son pays a rappelé son ambassadeur au Kenya et sommé l’ambassadeur du Kenya à Mogadiscio, Lucas Tumbo, de quitter le pays.

La Somalie accuse le Kenya d’avoir fait pression sur Jubaland pour qu’il rejette un accord électoral conclu en octobre qui permettait aux élections indirectes formelles de se dérouler comme prévu le mois prochain.

Nur avance que le Kenya avait convaincu le chef du Jubaland, Mohamed Ahmed Madobe, de saboter le programme électoral.