Infomédiaire Maroc – L’administration de l’Institut Pasteur du Maroc a affirmé que le nombre d’analyses médicales effectuées par l’Institut en ayant recours à des laboratoires privés ne représente que 2% de l’ensemble des prélèvements traités dans ses laboratoires.

En réaction à des informations “erronées” publiées par un organe de presse, et selon lesquelles l’Institut aurait recours à des laboratoires privés internationaux pour effectuer certaines analyses, ce dernier précise dans un communiqué que le nombre total d’analyses médicales traitées dans ses laboratoires s’élevait à 104 105 en 2017.

Depuis la création en 1990 du Centre d’analyses médicales à l’Institut Pasteur au Maroc et à l’instar des autres laboratoires de biologie privés au Maroc, l’institut, et faute de demandes, a toujours eu recours à des laboratoires internationaux pour effectuer certaines analyses. Cela ne motive pas l’acquisition des machines nécessaires à ces analyses, explique la même source.

L’Institut considère également que le recours à certains laboratoires privés internationaux pour effectuer certaines analyses s’inscrit dans le cadre de la stratégie de précaution de l’Institut visant à répondre aux exigences du diagnostic médical afin de satisfaire le citoyen d’une part et de rationaliser les dépenses d’autre part.

Rédaction Infomédiaire