La plateforme industrielle intégrée de Kénitra « Atlantic Free Zone » a drainé, depuis sa création, des investissements de l’ordre de 18,2 milliards de dirhams, qui ont généré 25 300 emplois, dépassant ainsi les objectifs de création d’emplois et d’investissement fixés initialement.

L’écosystème PSA au Maroc, inauguré ce jeudi par le Roi Mohammed VI, a créé à lui seul 19 000 emplois directs et les équipementiers attirés par le constructeur automobile français ont investis, à date, plus de 16 milliards de dirhams.

Cet écosystème au coeur duquel se trouve l’usine de Kénitra, qui mobilise à terme des investissements de l’ordre de 555 millions d’euros, s’appuie sur les évolutions majeures qu’a connues le Royaume sous la conduite du Roi, et sur les projets structurants menés sous Son leadership, pour stimuler un nouveau développement du secteur de l’automobile et conforter le processus d’insertion de l’industrie marocaine dans les chaines de valeur mondiales.

Grâce à la qualité du partenariat noué avec les équipes du constructeur, l’Écosystème PSA enregistre des réalisations tangibles avant même le démarrage effectif de l’usine. En effet, 200 000 véhicules et moteurs associés seront produits à Kénitra, avant 2023 tel qu’il était initialement prévu et les premiers véhicules qui sortiront de la chaine de production de l’usine PSA de Kénitra seront fabriqués avec plus de 60% de pièces réalisées au Maroc, au démarrage et 80%, à terme.

De même, 700 millions d’euros ont été affectés par PSA auprès de fournisseurs locaux, au titre de l’année 2018 et les perspectives laissent entrevoir d’atteindre 1 milliard d’euros avant la date prévue de 2025.

Parmi ces résultats positifs, il y a également lieu de citer le Centre de R&D, implanté au Parc Casa Near Shore à Casablanca, qui devait employer 1 500 ingénieurs et techniciens supérieurs, et qui en compte aujourd’hui 2 300, dont 85% d’ingénieurs.

Cette réussite a eu un effet d’entrainement comme en témoigne les 27 nouvelles usines de dix nationalités différentes qui ont rejoint l’écosystème PSA et sont implantées à l’Atlantic Free Zone.

L’implantation du Groupe PSA permet l’émergence d’un nouveau pôle automobile à fort impact social dans la région Rabat-Salé-Kénitra. Un pôle d’excellence qui illustre le développement voulu par le Roi pour la région et s’inscrit pleinement dans la vision royale qui prône un développement territorial équitable, équilibré et inclusif.

En appui à cette dynamique, un dispositif de formation spécifique a été mis en place dans la région, avec la collaboration de PSA. Il vise à assurer l’insertion et l’employabilité des jeunes et il sera renforcé par la nouvelle feuille de route de la formation professionnelle tracée par Sa Majesté le Roi.

L’Ecosystème structurant organisé autour de PSA dans le Royaume est une nouvelle réussite accomplie dans l’industrie automobile. Une industrie qui prospère et réalise des succès. Le secteur a créé 116 000 emplois entre 2014 et 2018, soit 29% des créations d’emplois dans l’industrie. Les exportations de l’automobile ont doublé entre 2013 et 2018. Elles représentent, désormais, plus du quart des exportations industrielles nationales et pour la 4ème année consécutive, l’industrie automobile est le 1er secteur exportateur du Royaume.

Cet essor remarquable est conforté par la structuration du secteur en écosystèmes performants qui sont de précieux catalyseurs de sa montée en gamme et de son ancrage dans les chaines de valeurs mondiales.