Infomédiaire Maroc – Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a démenti que le gouvernement ait pris une quelconque décision concernant la suppression de la philosophie et de l’éducation islamique des manuels du cycle du baccalauréat.

“Il ne s’agit pas d’une annulation, mais de la réorganisation de certaines matières au titre de la 1ère année du baccalauréat”, a-t-il dit hier lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Et à cet égard, El Khalfi a indiqué que, à partir de l’année scolaire en cours, il a été décidé l’organisation des examens de philosophie et d’éducation islamique au cours de la 1ère année du baccalauréat, au lieu de de la 2ème année comme c’est le cas pour les matières littéraires.

Rédaction Infomédiaire