La Bourse de Casablanca a terminé en territoire négatif, vendredi, mettant ainsi un terme à une série de trois séances consécutives de hausse, plombée, notamment, par les valeurs opérant dans la Chimie et l’Electricité.

A l’issue de cette séance, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a lâché de 0,60% à 11.351,52 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a perdu 0,63% à 9.230,72 points.

Concernant les indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 s’est chiffré à 10.180,61 points en repli de 0,97% et le FTSE Morocco All-Liquid a accusé une baisse de 0,76% pour s’établir à 9.768,29 points.

Corroborant la tendance, l’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) “Casablanca ESG 10” s’est déprécié de 0,64% à 897,89 points.

Sur le plan sectoriel, la cote a vu 11 compartiments finir au rang des perdants. La Chimie (-7,48%), tirée vers le bas par la baisse du titre SNEP (-8%), a accusé le plus fort repli sectoriel en dépit d’une légère variation positive de Maghreb Oxygène (+0,31%).

Taqa Morocco qui vient d’annoncer une baisse de 6% de son RNPG au premier trimestre a entraîné dans son sillage le secteur d’Electricité qui a lâché 2,82% au terme des échanges.

A la hausse, Nexans Maroc (+5,96%), une des meilleures performances de la séance a valu à son compartiment “Equipements électroniques et électriques” une hausse de 5,96%.

Dans la foulée, le volume global des échanges de titres a atteint les 103,73 millions de dirhams (MDH).

Pour sa part, la capitalisation boursière s’est chiffrée à près de 578,34 milliards de dirhams.

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Agma (+5,98% à 3.084 DH), Timar (+5,97% à 164,2 DH), Nexans Maroc (+5,96% à 127,15 DH), Aluminium du Maroc (+5,7% à 1.798 DH) et Afric Industries SA (+3,67% à 280 DH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par SNEP (-8% à 377,2 DH), Lafargeholcim Mar (-4,42% à 1.601 DH), M2M Group (-4,25% à 451 DH), Alliance (3,62% à 79 DH) et Saham Assurances (-3,25% à 1.161 DH).