Infomédiaire Maroc – La Commission des libertés civiles du Parlement européen a approuvé mardi un règlement portant sur l’exemption de visa pour les ressortissants britanniques dès le lendemain du retrait du Royaume-Uni de l’UE, pour des séjours sur le territoire européen de 90 jours maximum sur une période de 180 jours.

 

Le texte spécifie, toutefois, que l’exemption sera octroyée aux ressortissants du Royaume-Uni sur une base de réciprocité, c’est-à-dire à condition que les ressortissants de l’UE bénéficient de la même exemption pour de courts séjours au Royaume-Uni si celui-ci devient un pays tiers.

 

“Si le Royaume-Uni réintroduisait une obligation de visa pour les ressortissants d’au moins un État membre, le mécanisme de réciprocité prévu dans la législation de l’UE devrait s’appliquer”, affirme le texte, notant que cela pourrait conduire à la réintroduction de l’obligation de visa pour les ressortissants britanniques.

 

Après l’adoption finale de ce règlement en plénière et par le Conseil de l’UE, le Royaume-Uni sera inclus dans la liste des pays dont les ressortissants n’ont pas besoin de visa pour entrer sur le territoire de l’UE pour affaires ou à des fins touristiques ou familiales.

 

Le Parlement européen précise que l’exemption de visa ne donne pas pour autant le droit de travailler dans l’UE.

 

L’exemption de visa pour les ressortissants britanniques sera applicable dans tous les États membres de l’UE (sauf en Irlande, qui dispose de sa propre politique en matière de visa) et dans les pays associés à l’espace Schengen (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).

 

Rédaction Infomédiaire