Infomédiaire Maroc – Le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar a plaidé, ce lundi à Nouakchott, pour le renforcement des opérations de co-investissement entre le Maroc et la Mauritanie.

 

Mezouar, qui conduit une délégation composée d’une centaine d’hommes d’affaires au Forum économique mauritano-marocain, a souligné la nécessité de renforcer ces opérations entre les deux pays liés par une communauté de destins et offrant des synergies dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, la pêche et les mines.

 

Il a ajouté que la tenue de ce Forum traduit la ferme volonté de Rabat et de Nouakchott d’aller de l’avant sur la voie de renforcement de leurs relations et leur partenariat économiques.

 

Dans le même ordre d’idées, il a insisté sur l’impératif de tirer profit des opportunités offertes pour traduire dans les faits cette volonté en projets et investissements communs.

 

Mezouar a relevé que les fortes relations historiques existant entre les deux pays impliquent l’adoption d’une action tous azimut permettant la consolidation des liens de coopération dans le domaine économique et la levée des obstacles entravant leur développement.

 

Pour le président de la CGEM, il est nécessaire d’œuvrer à réunir les conditions de relance de la coopération économique et commerciale entre ces deux pays maghrébins et de restructuration de leur action commune.

 

Dans ce sens, il a souligné l’impératif de faire de l’axe “Rabat-Nouakchott” une plate-forme économique forte en Afrique de l’ouest et un levier stratégique dans la dynamique de développement, à travers des investissements communs de nature à contribuer à la stabilité et à la sécurité de la région.

Rédaction Infomédiaire