Infomédiaire Sport –  La Fédération ivoirienne de football (FIF) a introduit jeudi un recours au Tribunal arbitral du sport (TAS) contre la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 à la Côte d’Ivoire, a-t-on appris auprès de la FIF.

 

“Au terme d’une réunion qui s’est tenue le 12 décembre 2018, l’ensemble des clubs et autres acteurs du football présents, au regard des textes régissant la CAF et les règlements internationaux pertinents, ont demandé à l’unanimité à la FIF d’exercer tout recours devant toute juridiction arbitrale ou judiciaire nationale ou internationale compétente. Au vu de tout ce qui précède, la FIF a saisi ce jour même (jeudi), le TAS d’un recours contre la décision de la CAF”, rapporte un communiqué de la FIF, publié sur son portail électronique. Auparavant, la FIF a exprimé son “étonnement” d’apprendre que le président de la CAF a décidé “de sa seule autorité et sans aucune concertation préalable avec elle, de réattribuer au Cameroun l’organisation de l’édition 2021 de la CAN confiée jusque-là par la CAF à la Côte d’Ivoire”.

 

L’institution explique, par ailleurs, que dans le cadre de l’organisation de cet événement en 2021, “toutes les énergies ont été et restent mobilisées” afin de faire de cette compétition une “fête continentale” en Côte d’Ivoire.

 

Mercredi, après une rencontre avec le président de la FIF, Sidy Diallo, et le président du comité d’organisation de la CAN 2021 (COCAN), Lambert Feh Kessé, des dirigeants de clubs ivoiriens “ont dit non à la décision de la CAF de retirer l’organisation de cette compétition à la Côte d’Ivoire”.

 

Rédaction Infomédiaire