Infomédiaire Afrique – L’Agence sénégalaise des travaux et de gestion des routes (Ageroute) et l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat) envisagent de mettre en place un système d’information géographique (SIG) dans 13 communes du Sénégal, dans le cadre du projet du Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles).

L’annonce a été faite en marge d’un atelier d’information et de partage portant sur ce projet, organisé en début de semaine à Dakar, rapporte la presse locale.

“Le programme Promovilles a obtenu un financement de 500 millions F CFA de la Banque africaine de développement (BAD) pour produire des données urbaines très précises et mettre en place des SIG”, selon Astou Diokhané Sow, coordonnatrice dudit projet.

Les 13 localités ont été choisies suite à “une analyse multicritères basée sur la taille démographique, la densité, le déficit infrastructurel et le réseau de voiries existant”, a fait savoir la coordonnatrice.

De son côté, le directeur des travaux géographiques et cartographiques (DTGC), Oumar Ka a assuré que “le projet va assurer une meilleure connaissance du territoire pour mieux l’aménager, valoriser ses ressources et faire le suivi-évaluation des programmes publics. De plus, ce système va centraliser toutes les données localisables”.

Lancé au mois de juillet 2016, le programme Promovilles a pour objectif d’impulser une dynamique de croissance économique endogène, intégrée et soutenue à travers une démarche qui prend en compte la sécurité, l’emploi, la mobilité, la résilience aux changements climatiques, l’équité et la cohésion sociale.
Rédaction Infomédiaire