Le groupe La Voie Express (LVE) a démenti les informations faisant état de sa cession à un groupe industriel local.

Dans un communiqué parvenu à l’Infomédiaire, LVE affirme que ces allégations sont « sans fondement ». « Aucune opération de cession ou de prise de participation dans ce sens n’a eu lieu », fait-on savoir.

« Le groupe poursuit sa croissance suivant un plan stratégique de développement précis et ambitieux, avec notamment le développement de nouvelles plateformes Logistiques au Maroc (première livraison prévue en septembre 2024) et l’acquisition de nouvelles cibles dans son secteur d’activité », lit-on dans le communiqué.

D’après nos investigations, des négociations pour une cession étaient avancées avec un groupe industriel local leader dans la logistique, mais celles-ci n’ont pas abouti après signature d’une lettre d’intention co-signée par les parties, et ce pour des raisons de non alignement des parties sur les modalités de due diligences. Selon nos sources, les échanges sont restés professionnels et cordiaux.

Certifié AFNOR ISO 140001 environnement, ISO 27000 sécurité informatique, et ISO 9001 Qualité et répondant aux normes ESG des standards internationaux, le groupe LVE gère plus de 230 000 m2 d’entrepôts logistiques sous gestion, plus de 18 hubs de distributions en messagerie, et une flotte de plus de 340 véhicules, mais aussi plus de 4400 clients qui lui font confiance chaque jour depuis plus de 28 ans, indique-t-on.