Le président de l’Organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU-Monde) et maire d’Al Hoceima, Mohamed Boudra, a présidé lundi, à partir du siège de la municipalité de la ville, une réunion à distance par visioconférence de l’Organisation.

Cette réunion intervient dans un contexte particulier, marqué par la pandémie du coronavirus (Covid-19) qui a été au centre des discussions entre les membres du Conseil de la présidence de l’Organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis.

Les intervenants, des maires de villes, ont exprimé à cette occasion leur solidarité avec les villes du monde les plus impactées par le virus, mettant l’accent sur la nécessité de fournir davantage d’efforts en ces circonstances exceptionnelles afin de dépasser cette crise.

Les intervenants ont aussi fait savoir que le virus a “énormément” impacté les économies locales, notamment dans les pays d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie, ce qui nécessite la mise en place d’un plan d’action urgent en coordination avec les gouvernements, les institutions et les organisations internationales afin de fournir le soutien nécessaire pour sauver les petites et moyennes entreprises impactées.

S’agissant de l’Europe, les maires des villes du continent ont soulevé le nombre élevé de contaminations et de décès dans certains pays tels que l’Espagne et l’Italie, exprimant leur espoir d’endiguer le virus, notamment avec la diminution du nombre de cas de décès en Europe.

Aux côtés de Boudra, également président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), 23 membres du Conseil de la présidence de l’Organisation issus des cinq continents, ont pris part à cette réunion.