Infomédiaire Maroc – Selon l’Ambassadeur de Chine au Maroc, Li Li, les deux pays ont développé des liens forts, Pékin devenant le troisième partenaire commercial du Maroc avec un volume des échanges bilatéraux de 3,83 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de 5,3% en glissement annuel.

Les relations bilatérales devront se développer davantage grâce à la complémentarité des ressources des deux pays et leurs potentialités économiques, étant donné que la Chine ambitionne d’élargir sa politique d’ouverture, tandis que le Maroc envisage de consolider ses capacités industrielles et son attractivité des investissements étrangers.

Outre les secteurs traditionnels de coopération, les deux pays encouragent activement l’ouverture sur d’autres secteurs, en l’occurrence les ports, les lignes ferroviaires à grande vitesse, les zones industrielles, la finance et les énergies nouvelles, a-t-il noté.

A cet égard, il a souligné que l’entreprise chinoise CITIC Dicastal, l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de composants de roues et de châssis en aluminium, et le gouvernement marocain ont signé un accord pour la production de roues en aluminium, avec un budget de 350 millions d’euros, soit le plus grand investissement chinois au niveau du Royaume durant les dernières années.

Après avoir affirmé que 2018 est une année cruciale pour les relations sino-marocaines, le diplomate chinois a fait savoir que les deux pays vont organiser une série d’événements pour célébrer le 60ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques dans le but “d’exposer le développement de leurs liens bilatéraux tournés vers l’avenir”.

Rédaction Infomédiaire